Papier Carton


Avenue de L’Europe 59166 BOUSBECQUE
Tel : 06 12 53 20 53
Mail : fo.wepalille@orange.fr
http://www.foconstruction.com

FO c’est quoi ?

FO est un syndicat qui puise son origine dans la première Confédération interprofessionnelle, créée à Limoges en 1895, qui se nommait la Confédération Générale du Travail. Cette « CGT », à l’époque, avait pour seul objet la défense des intérêts des salariés. Par la suite, ce syndicat a subi l’influence politique des communistes, qui provoqua plusieurs scissions. Tous ceux qui étaient attachés à l’indépendance syndicale condamnèrent et refusèrent la politisation de la CGT et sa soumission au Parti communiste français. C’est alors, par conviction, qu’ils créèrent (avril 1948) la Confédération Générale du Travail FORCE OUVRIERE (CGTFO)

Mais pourquoi avoir conservé le sigle CGT ? Bien sûr, par fidélité à l’idéal de liberté et d’indépendance syndicale, qui était à l’origine de la création du mouvement syndical interprofessionnel, mais aussi pour garder ses racines et continuer le véritable syndicalisme indépendant. Aujourd'hui FO, historiquement et juridiquement la CGTFO, est le seul syndicat français libre et indépendant à l’égard du patronat, des gouvernements, des partis et, de façon générale, de toute influence extérieure au syndicat

mardi 2 août 2016

Entretien d'embauche

8 erreurs à éviter pour faire bonne impression


Au cours d'un entretien d'embauche, il ne faut rien négliger. Hors de question donc de laisser les choses au hasard ! En effet, votre recruteur sera attentif à vos moindres faits et gestes : postures, attitudes, tics de langage… Votre langage corporel peut trahir vos paroles comme les conforter. Pour vous aider à passer cette étape avec succès, voici les 8 erreurs à ne pas commettre et l'attitude à adopter.


5 minutespour faire bonne impression
La rentrée de septembre rime souvent avec entretien d'embauche : en effet, c'est souvent une période de l'année où les entreprises sont à la recherche de candidats. Si vous avez décroché un entretien d'embauche, félicitations ! Mais il va falloir vous préparer.
D'après un sondage mené par CareerBuilder France, 37% des employeurs savent si un candidat peut convenir dès les 5 premières minutes. Vous devez donc faire forte impression dès le premier contact visuel.

Les 8 erreurs à éviter

La moitié des recruteurs disent qu'un manque de contact visuel, une absence de sourire, et le fait de gigoter font partie des erreurs de langage corporel les plus courantes.

Pour ne pas perdre toute chance de décrocher le poste en raison du langage de votre corps, voici ce qui peut vous desservir lorsque vous passez un entretien de recrutement :
  1. le manque de contact visuel (50%) ;
  2. une mauvaise position (47%) ;
  3. l'absence de sourire (42%) ;
  4. serrer la main trop mollement (36%) ou avec trop de force (11%) ;
  5. être trop agité, gigoter sur sa chaise (35%) ;
  6. jouer avec quelque chose sur la table (31%) ou avec ses cheveux, se toucher le visage (24%;
  7. garder les bras croisés (26%) ;
  8. trop parler avec les mains (13%).
Lorsque vous avez fait acte de candidature et que vous êtes reçu en entretien, vous devez, autant que faire se peut, adopter une attitude la plus neutre possible.

Bien que passer un entretien soit stressant, vous devez apprendre à contrôler votre corps et votre gestuelle.

Quelle attitude adopter ?

Vous l'avez compris, l'expression corporelle joue pour beaucoup.

Vous devez donc être attentif à ce que vous faites, sans surjouer, car cela se ressentira, mais sans trop vous focaliser sur ce que vous devez faire ou ne pas faire, car cela est aisément perceptible par votre interlocuteur. Tout est question de dosage et maîtrise, ce qui rend l'exercice périlleux.
Vous devez donc mettre toutes les chances de votre côté.

Lors de vos préparatifs, vous devez notamment choisir une tenue adéquate, mais dans laquelle vous vous sentez à l'aise. Être mal à l'aise dans ses vêtements peut avoir pour effet l'adoption d'un langage corporel inapproprié.

Le sourire peut être la clé de réussite de l'entretien, une expression fermée étant rédhibitoire. Attention, il ne s'agit pas pour autant de figer un sourire forcé sur votre visage durant tout l'échange ou encore de rire aux éclats. Retenez que sourire au recruteur dès les premiers instants permet de faire bonne impression et de dégager une image positive.

Vous devez établir un contact visuel avec la personne qui vous reçoit. En effet, regarder son interlocuteur dans les yeux est synonyme d'une plus grande confiance. Là encore, il faut trouver le juste milieu : il ne s'agit pas de fixer le recruteur sans ciller !

La poignée de main a également son importance : il ne faut pas être trop mou. A l'inverse, il ne faut pas broyer la main de l'interlocuteur. Les mains moites sont également à bannir, car elles témoignent d'une certaine anxiété. Vous pouvez par exemple glisser un mouchoir dans votre poche ou dans votre sac, pour vous permettre de sécher votre main avant la poignée de main.

Afin de ne pas être trop agité, de parler trop avec les mains ou de jouer avec son stylo, vous pouvez éventuellement poser vos mains sur les accoudoirs de la chaise, ou sur la table. Attention, il ne s'agit pas non plus de rester figé !

Du premier contact découle les premières impressions, qui sont souvent fondamentales et durables. Associer une bonne attitude à un langage clair et convainquant sont la clé de la réussite. L'entretien doit donc être préparé minutieusement.

Ainsi, de bons outils (C.V. et lettre de motivation) ainsi qu'une bonne préparation sont indispensables.

N'oubliez pas de clore l'entretien : posez des questions sur l'entreprise ou sur le poste afin de montrer que vous vous êtes documenté et que vous êtes curieux de découvrir ce nouvel environnement de travail.

Pensez également à envoyer un mail au recruteur à l'issue de l'entretien d'embauche, afin de remercier celui-ci de vous avoir reçu, de renouveler votre intérêt pour le poste, en glissant au passage ce que vous avez retenu du poste et ce qui vous a été présenté sur celui-ci.

Bonne réussite !

Source : Les recruteurs disent tout : les pires erreurs de langage corporel en entretien, d'après un sondage de CareerBuilder France, 25 février 2015
Enregistrer un commentaire